La découverte de U-864, un combat unique et une catastrophe écologique

55880582-18D2-428A-9524-6DD449AF4E2C-3897-000003DC35502937_tmpA droite, un Type IX.

C’est dimanche ! Si vous n’avez pas la chance d’être en ballade en mer ou en plongée avec vos amis, nous vous proposons de découvrir ou de revoir le documentaire sur l’histoire et la découverte de l’épave du U-864, l’un des 30 sous-marins de type IX classe D construit.

Début 1945, le U-864, commandé par le korvettenkapitän Ralf-Reimar Wolfram, participait à l’opération « Caesar », qui consistait à transporter au Japon des armes et technologies nouvelles. Il était en effet chargé de plusieurs moteurs à réaction révolutionnaires, ceux des Messerschmitt Me 262. Cette précieuse cargaison était accompagné d’ingénieurs allemands et japonais. À peine parti d’une escale à Bergen pour des réparations , une nouvelle panne l’oblige a demander l’assistance d’un navire de surface de sa flotte, un rendez-vous est fixé au large de la Norvège, rendez-vous auquel U-864 ne se rendit jamais.

Le 9 février, alors qu’il est en route pour son rendez-vous, il est repéré par le sous-marin britannique de classe V « HMS Venturer » commandé par le commandant Jimmy Launders qui le prend en chasse et parvient à le couler en plongée. U-864 sombre avec ses 73 hommes d’équipage. Cette attaque victorieuse, tellement banale dans les films de fiction est en réalité le seul cas de l’histoire où un sous-marin est coulé par un autre sous-marin en plongée.

752B8F7B-331F-48DE-AB04-5472945A607D-3897-000003DC9D358227_tmpLe HMS Venturer

58 ans plus tard, un pêcheur remonte dans ses filets une petite pièce provenant visiblement d’un sous-marin allemand. La marine royale norvégienne engage des recherches et parvient à localiser une épave le 22 février 2003 par 150 mètres de fond et à 3,5 kilomètres de ses côtes. L’investigation conduite dans la foulée (objet du documentaire) par le Geobay, navire de recherche équipé de ROV confirme qu’il s’agit bien de l’épave du U-864.

L’importance des moyens déployés pour cette recherche est due aux révélations des archives de la kriegsmarine. On y apprend que U-864 transportait également un stock de 60 tonnes de mercure réparties dans 1 875 flasques d’acier et soulève donc un grave risque environnemental. Malheureusement l’équipe du Geobay confirme que ce combat légendaire est à l’origine d’une vaste pollution.

Un bon document pour tous les passionnés de recherche d’épaves.

Bon dimanche.

Yves Baumuller

 

la video sur YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Mots-clefs :, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

ABC d'RH |
Apesaintgervaisles3clochers |
Le FSE du Collège Joachim D... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Téléthon à Parçay-Meslay
| Groupement Colombophile du ...
| Solidarité transverse